CASSINO

La IIe Guerre Mondiale
Troisième phase de la bataille

(du 26 mars au 18 mai)


Plan de la troisième bataille
Les forces sur le terrain et leurs
déplacements pendant la troisième
phase de la bataille - 36 Ko

Vers la mi-mars, le général Anders et le colonel Wisniowski se rencontrèrent avec le général Leese, commandant de la 8e Armée, pour préparer l'attaque de printemps. La 8e Armée devrait forcer le Rapido et occuper le monastère et puis, avec la 5e Armée, s'unir à la tête de pont d'Anzio et arriver à Rome le plut tôt possible.

Soldats alliés dans une tranchée
Sur le front qui allait de Gaeta à Cassino, il y avait 17 divisions, dont 9 avec la 8e Armée, sous les ordres du général Leese.
On confia au 2e Corps polonais la mission de donner l'assaut au Mont-Cassin.
La troisième phase de la bataille de Cassino, qui se déroulera au cours du mois de mai, grâce à un temps plus favorable, commença par des tentatives de faire croire aux Allemands que les Alliés ne renforceraient plus la ligne Gustav, pour se diriger vers Civitavecchia et puis vers Rome.

Soldato tedesco
Un soldat allemand dans
les ruines de l'Abbaye - 55 Ko

Les opérations du déplacement de la 8e Armée eurent lieu à la faveur de la nuit. Le Corps polonais, placé derrière le Mont-Cassin, reçut l'ordre de faire silence radio et les emplacements de commandement furent cachés. Les divisions britanniques, qui forceraient le Rapido et le Gari, s'exercèrent à la traversée des rivières derrière la ligne du front et les travaux pour la traversée furent exécutés pendant la nuit et camouflés le jour. Le Corps français fut renforcé et placé à Suio.
On cacha l'arrivée de deux divisions canadiennes près du Rapido et du Gari et on contrôla le tir de l'artillerie pour ne pas donner de soupçons aux Allemands au sujet de l'accroissement des forces alliées.
Kesselring crut au changement de stratégie et envoya deux divisions à Civitavecchia.

Vue des ruines de l'Abbaye
Le 11 mai, à 23 heures, commença un fort bombardement allié vers les troupes allemandes.
Entre-temps, les divisions marocaines avancèrent vers les Monti Aurunci, jusqu'au Monte Majo. Les divisions indienne et britannique passèrent le Rapido au sud de Cassino et se placèrent sur la rive opposée.
A 1 heure du 12 mai, les soldats polonais commencèrent leur attaque pour atteindre la cote 517 (dite "du fantôme" - Widmo en polonais).
En même temps, la 3e Division des fusiliers polonais des Carpathes occupa la cote 593 (le Monte Calvario).
L'attaque à la Masseria Albaneta échoua, malgré de graves pertes.
A l'aube, arrivèrent les avions alliés qui opérèrent en coopération avec le forces de terre, qui signalaient les objectifs à attaquer.

Les ruines du Cloître
Malgré tout cela, les Allemands reprirent le Monte Calvario et les soldats du général Anders durent se retirer.
A la fin du premier jour de la troisième bataille de Cassino, seul le général Juin était vainqueur.

Le Mont-Cassin conquis
La conquête du Monastère - 74 Ko

Le 13 mai, Kesselring essaya de gagner du temps, en retardant la chute de Cassino, pour permettre aux unités menacées de se retirer sur la deuxième ligne de défense, la "ligne Hitler".
Le même jour, les forces blindées françaises occupèrent S. Andrea sur Garigliano et l'infanterie marocaine arriva au Liri.
Le 14 mai, l'infanterie marocaine occupa S. Giorgio et l'algérienne Castelforte.
En même temps, les Goums franchirent les Monti Aurunci sans rencontrer une forte opposition. Le but de Juin était d'attaquer Cassino par les Monti Aurunci. De cette façon, il ouvrait une brèche dans la ligne Gustav par le Monte Petrella, haut de 1533 mètres.

Un soldat polonais dans l'Abbaye
Au sud, le 2e Corps américain, après de durs combats, n'occupa que le village de S. Maria Infante.
Les Britanniques, après avoir bâti un pont flottant sur le Rapido, occupèrent S. Angelo. La division indienne prit Pignataro et les Français arrivèrent aux pieds de Monte Petrella et Monte Revole.
Le 16 mai, l'infanterie polonaise Kresowa occupa le pied méridional du "Widmo".
Le 17 mai, les Polonais attaquèrent le Colle S. Angelo et le Monte Calvario, mais les Allemands les repoussèrent.
Entre-temps, les Goums atteignirent la route Itri-Pico, à 40 km derrière le front allemand de Cassino: peu après, ils provoqueraient la chute du Mont-Cassin.
En même temps, les Américains occupèrent Formia.
Au cours de la nuit du 17 mai, par le bombardement de la gare, commença la retraite des Allemands de la zone de Cassino.
A l'aube du 18 mai, les Polonais occupèrent le monastère et la bataille de Cassino se terminait.


Prologue
PROLOGUE

Première phase
BATAILLE 1

Deuxième phase
BATAILLE 2

Troisième phase
BATAILLE 3


Page précédente
EN ARRIERE

Page d'accueil
SORTIE

Page suivante
EN AVANT